La Fédération félicite la nouvelle juge de la Cour suprême

La Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada est heureuse de féliciter la juge Michelle O’Bonsawin pour sa nomination à la Cour suprême du Canada. La nomination de la première juge autochtone à la plus haute cour du Canada représente une étape importante sur la voie de la réconciliation. Juriste accomplie, l’honorable juge O’Bonsawin est une Franco-Ontarienne parfaitement bilingue et membre abénakise de la Première Nation d’Odanak. Son arrivée est un atout exceptionnel pour la Cour.

La présence de divers points de vue à tous les niveaux de la magistrature enrichit le système juridique du Canada. La nomination de la juge O’Bonsawin à la Cour suprême du Canada et la nomination l’année dernière du juge Mahmoud Jamal, la première personne de couleur à la Cour, contribuent largement à assurer une présence qui reflète les Canadiens et les Canadiennes de toutes origines au sein de nos tribunaux.

C’est un honneur pour la Fédération d’avoir été représentée au Comité consultatif indépendant sur la nomination des juges de la Cour suprême du Canada qui a recommandé la nomination de la juge O’Bonsawin.