Un sondage de la Fédération auprès des nouveaux membres de la profession juridique est en cours dans le cadre d’un projet sur les normes d’admission nationales

(9 mai 2012) Le 9 mai 2012, la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada invitera les nouveaux avocats et notaires du Québec à participer à un sondage à grande échelle portant sur les  connaissances, les aptitudes et les capacités nécessaires pour s’assurer que les nouveaux membres de la profession ont les compétences requises pour exercer le droit.

Le sondage permettra de vérifier la validité de l’ébauche d’un profil des compétences, un des éléments essentiels d’une initiative entreprise au nom des ordres professionnels de juristes du Canada pour établir des normes nationales d’admission à la profession juridique.« Les ordres professionnels de juristes ont le mandat, en vertu de la loi de leur province ou territoire, de réglementer la profession juridique dans l’intérêt du public », signale le président de la Fédération, John Hunter, c.r.

« Afin de pouvoir respecter leur obligation de protéger le public, les ordres professionnels de juristes doivent d’abord s’assurer que les personnes habilitées à exercer le droit sont compétentes et font preuve de bonne moralité. »

« La profession étant de plus en plus mobile, l’uniformité des normes d’admission est plus importante que jamais puisque l’admission à la profession dans une province ou un territoire permet en réalité l’admission dans toutes ou tous les autres », explique M. Hunter. « Le but du projet sur les normes d’admission nationales est d’élaborer et de mettre en oeuvre des normes d’admission à l’exercice du droit qui sont uniformes à travers le pays.»

Un profil des compétences requises au moment de l’admission à la profession et une norme commune pour s’assurer que les candidats répondent à l’exigence de bonne moralité constituent les premières étapes du projet sur les normes d’admission. En collaboration avec un expert-conseil ayant des compétences exhaustives dans le domaine de la délivrance de titres et de certificats, ainsi qu’avec des membres du personnel des ordres professionnels de juristes et de la Fédération, des bénévoles membres de la profession juridique de toutes les régions du Canada ont préparé l’ébauche d’un profil des compétences inspiré, en partie, de ceux qu’utilisent déjà plusieurs ordres professionnels.

Pour assurer la validité du profil et pour aider à déterminer quelles sont les compétences les plus cruciales, le profil sera mis à l’essai au moyen d’un sondage à grande échelle. Les données recueillies serviront à déterminer le contenu définitif du profil des compétences de façon à ce qu’il reflète les connaissances, les aptitudes et les capacités que les nouveaux membres de la profession doivent effectivement avoir au moment où ils sont admis à l’exercice du droit.

Lorsqu’on aura convenu des normes de compétence et de bonne moralité, la Fédération et ses ordres professionnels de juristes membres se pencheront sur les moyens de mettre les normes en application.

Les 14 ordres professionnels de juristes des provinces et territoires du Canada régissent plus de 100 000 avocats et 4 000 notaires du Québec dans l’intérêt du public et la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada est leur organisme national coordonnateur. La Fédération mène des initiatives d’élaboration de normes élevées de réglementation à l’échelle nationale afin de s’assurer que tous les Canadiens sont servis par une profession juridique compétente, honorable et indépendante.