Ronald J. MacDonald, c.r., nommé président de la Fédération

Posté le 15 novembre 2010

La Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada est heureuse d’annoncer que Ronald J. MacDonald, c.r., a été élu président de la Fédération pour un mandat d’un an. Il occupait auparavant le poste de vice-président et président désigné.

La décision a été prise lors d’une réunion du Conseil de la Fédération tenue le 23 septembre 2010, au cours de laquelle le Conseil a également nommé John J.L. Hunter, c.r., de Vancouver au poste de vice-président et président désigné et a élu Bâtonnier Gérald R. Tremblay, C.M., O.Q., c.r., de Montréal au poste de vice-président. John Campion devient le président sortant de la Fédération.

Leur mandat se poursuit jusqu’au 15 novembre 2011.

Monsieur MacDonald a obtenu son baccalauréat en droit à l’Université Dalhousie et fut admis à la Nova Scotia Barristers’ Society en 1985. Il a été nommé conseil de la Reine en 2002.

M. MacDonald est conseiller en politiques en matière de droit criminel au ministère de la Justice de la Nouvelle-Écosse. Il est très actif au sein de la Nova Scotia Barristers’ Society depuis 1987, notamment à titre de membre du conseil d’administration de 1992 à 2001 et à titre de président de ce conseil en 2005-2006. Il représente la Nova Scotia Barristers’ Society au Conseil de la Fédération depuis 2004.

Selon le nouveau président de la Fédération, peu d’institutions aujourd’hui sont examinées d’aussi près par le public que le système juridique canadien. « Par l’entremise de la Fédération, les ordres professionnels de juristes au Canada sont très actifs sur la scène nationale en poursuivant des initiatives permettant de réglementer la profession juridique dans le but de protéger l’intérêt public. »

« Nous élaborons des normes nationales d’admission, de discipline et de déontologie, et nous avons mis en place un système de mobilité au sein de la profession juridique, lequel a permis de créer le véritable juriste canadien », signale M. MacDonald.

« Au cours de la prochaine année, la Fédération poursuivra son travail en vue de la mise en application du Code type de déontologie professionnelle et consacrera beaucoup d’efforts à la mise en oeuvre des recommandations du Groupe d’étude sur le diplôme canadien en common law. »

De plus, l’accord de libre circulation mis en vigueur par les ordres professionnels de juristes devrait s’appliquer aux notaires du Québec au cours de la prochaine année.

« Bien que nous ayons mis l’accent sur la délivrance du permis d’exercice et les normes professionnelles, les ordres professionnels de juristes au Canada s’occupent également de divers autres dossiers importants, tels qu’un meilleur accès aux services et ressources juridiques pour les Canadiens », ajoute M. MacDonald.

Ces ressources juridiques incluent l’information juridique provenant de CanLII, un organisme sans but lucratif créé et financé par la Fédération au nom de ses 14 ordres professionnels membres.

CanLII a été mis sur pied dans le but d’offrir un accès efficace et gratuit au nombre croissant de décisions judiciaires et de textes législatifs. La récente nomination d’un nouveau conseil d’administration, ainsi qu’une nouvelle entente de cinq ans avec son principal fournisseur de services technologiques, Lexum inc., aident à transformer CanLII en entreprise de publication électronique de premier plan et ce, dans l’intérêt de tous les Canadiens

M. MacDonald est un bénévole actif dans sa communauté natale de la Nouvelle-Écosse, comme intervenant auprès de divers groupes communautaires et entraîneur d’équipes sportives au niveau universitaire et plus jeune. Son bénévolat a été reconnu par l’association Sport universitaire de l’Atlantique. De plus, il a reçu le prix national d’action humanitaire des chefs fédéraux/provinciaux/territoriaux des poursuites pénales, lequel rend hommage à l’excellence professionnelle, le service exemplaire et les contributions remarquables.