La Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada se joint à la communauté internationale qui condamne l’attaque du gouvernement de la République islamique du Pakistan contre la primauté du droit

(le 14 novembre 2007)

La Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada se joint à la communauté internationale qui condamne l’attaque du gouvernement de la République islamique du Pakistan contre la primauté du droit

La Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada, qui représente les corps dirigeants des 95 000 avocats du Canada et 3 500 notaires du Québec, se joint au mouvement de protestation international contre l’atteinte portée à la primauté du droit par le gouvernement du Pakistan.

Dans une lettre au général Pervez Musharraf, président de la République islamique du Pakistan, la Fédération critique vivement la suspension de la constitution du Pakistan, la destitution de membres de la magistrature, notamment le juge en chef de la Cour suprême, la répression de protestations pacifiques et la détention de milliers de personnes.

« La primauté du droit, et les principes d’une magistrature et d’un barreau indépendants qui l’accompagnent, constituent une des pierres angulaires de la démocratie. L’arrestation de centaines de juristes, qui ont comme devoir de défendre la primauté du droit et la bonne administration de la justice, ainsi que la suspension de nombreux membres de la magistrature nous troublent profondément », déclare le président de la Fédération, Michael W. Milani, c.r.

La Fédération encourage le gouvernement du Canada à poursuivre ses efforts visant à convaincre le président Musharraf de rétablir immédiatement la primauté du droit et la constitution de ce pays et à assurer le respect des droits des citoyens du Pakistan.

Lettre au général Pervez Musharraf (en anglais)  

Communiqué de presse