Un addenda est signé afin d’inclure les notaires du Québec dans l’Accorde de libre circulation nationale

Les ordres professionnels de juristes du Canada ont fait un pas de plus afin de mettre en œuvre la mobilité nationale pour les membres de la profession juridique en signant un addenda à l’Accord de libre circulation au Québec, et rendant ainsi le régime de libre circulation nationale du Canada applicable aux notaires du Québec.

La cérémonie de signature a eu lieu le 15 mars 2012 durant la conférence semestrielle de la Fédération à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest.

« Lorsque les membres de la Fédération ont conclu l’Accord de libre circulation nationale en 2002 et l’Accord de libre circulation territoriale en 2006, nous nous sommes imposés comme chefs de file en matière de mobilité professionnelle », a déclaré le président de la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada, John J.L. Hunter, c.r., aux représentants à la cérémonie de signature.

Monsieur Hunter a ajouté que grâce à cet addenda, il existe maintenant au Canada un système de libre circulation qui permet à tous les avocats canadiens et tous les notaires québécois de circuler d’une province ou d’un territoire à l’autre.

Le président de la Fédération, John Hunter, c.r. avec le président de la Chambre des notaires du Québec, Jean Lambert

« Il s’agit d’une réalisation remarquable », a affirmé M. Hunter. « En concevant un régime de libre circulation qui inclut les avocats et les notaires des provinces et territoires de common law et de droit civil, nous avons peut-être démontré que malgré nos différentes traditions juridiques, nous avons plus de choses en commun que de choses qui nous distinguent. Et nous pouvons en être très fiers. »